Un projet en arts visuels en classe de seconde: travailler avec une artiste pendant deux jours

« Cette œuvre, elle devient la mienne »

Projet réalisé en arts visuels, au mois de février 2016 au Lycée Dumont D’Urville de Caen

Entre visites au Musée des Beaux-arts et au Fracbn, travail en ateliers autour du monotype et de la linogravure et réflexion sur l’espace d’exposition de l’œuvre, les élèves vont à la fois prendre connaissance de l’œuvre en la regardant, en la décrivant et en y travaillant plastiquement, sous formes de croquis, de descriptions écrite et orale. Ces travaux de différentes natures seront reliés, rassemblés dans un carnet de travail  personnel

Chaque groupe de seconde en arts visuels, suivra ces ateliers pendant deux jours en continu.

Décrire une œuvre à quelqu’un qui ne la voit pas, prendre des notes à partir de cette description, dessiner sous la contrainte d’un temps très court, c’est rencontrer l’œuvre autrement qu’en la regardant accrochée sur la paroi du lieu d’exposition. Réfléchir aussi à l’architecture d’une espace d’exposition sous forme de maquette, permet de comprendre la relation de l’œuvre à son espace d’exposition

Résidence Rémy Jacquier dans la galerie zérosix du Lycée

yorika 1yorikcoursa3

Rémy Jacquier est en résidence au Lycée Dumont d’Urville de Caen, dans le cadre d’un partenariat avec le Fracbn, pour l’année 2015-2016. Il travaille à la réalisation de deux grands dessins à partir de La vie et les opinions de Tristram Shandy de Laurence Sterne. Les élèves de terminale en option arts plastiques peuvent ainsi observer le processus de travail dans la galerie et interroger l’artiste durant ses passages dans le cours d’arts plastiques et sur son travail dans l’espace de la galerie zérosix du Lycée.

http://remyjacquier.blogspot.fr/